Dossier

[SANTE] Pourquoi doit-on se laver les dents ?

Vous ne vous êtes jamais vraiment posé la question ? 😯 C’est normal 😄 , il est d’usage et de coutume de se laver les dents 3x par jour pendant 3 minutes avec un dentifrice fluoré… bla bla bla. Tout le monde sait ça, hein ? Alors c’est un geste machinal que l’on reproduit au moins 3x par jour (en réalité au moins 1x !), et à peu près pendant 45 sec ! Bon ok, on nous conseille de se brosser les dents, oui … mais pourquoi en fait ? 😏

On doit vraiiiiment brosser les dents de toute la famille ?

Parce que, si on réfléchit bien, le geste n’est pas naturel. On ne naît pas avec une brosse à dents dans la bouche et du Colgate à la main. (Je sais pas vous, mais moi le Colgate étoilé bleu au goût de bubble gum à paillettes des années 90 me maaaanque !!) 😊
Alors, encore une lubie humaine pour brosser les lobbies du fluor et des brosses à dents ?? 😧

Pourtant étrange de se fourrer un bâton de plastique aux poils de nylon dans la bouche avec du xylitol et du fluor dessus. 😐

Alors d’où vient le brossage de nos dents, est-ce vraiment nécessaire de nettoyer nos dents et celles de nos chérubins de nos jours ?

« Dis d’où vient le brossage, et la brosse à dents ? »

Histoire du soin des dents

Aussi loin qu’on puisse remonter, le geste est présent. Prendre soin de notre dentition remonte à la nuit des dents… des temps ! 😄
A l’époque des Sumériens (IVe et IIIe millénaires av. J.-C.), on retrouve déjà des traces d’ustensiles, pinces et cure-dents, pour ôter les restes alimentaires coincés entre les chicots.
Les outils pour maintenir l’hygiène bucco-dentaire se développent (heureusement !) avec le temps et les pratiques religieuses, culturelles et mystiques, les rites superstitieux et sont en corrélation avec l’évolution des savoirs-faire artisanaux et industriels des nouvelles sociétés. 😏

Ainsi on sait que le fil dentaire est apparu au XVe siècle et qu’il est connu sous le nom « d’esguillette ». C’est un fil de soie utilisé par le Duc et la Duchesse d’Orléan, sympa non ? (vous allez briller lors de votre prochaine utilisation de cure-dents au resto chinois avec les potes ! 😆 )
La toute 1e brosse coiffée de poils à brosser les dents, quant à elle, viendrait de Chine et aurait été inventée en 1498.

La 1e brosse à dents a été inventée en Chine en 1498 et celle que l’on utilise aujourd’hui nous vient d’Angleterre du XIXe siècle.

La forme de la brosse à dents manuelle contemporaine, serait une invention anglaise. Conçue et réalisée sous le Siècle des Lumières par un papetier de Londres. Et… il devient famous grâce à son invention qu’il produit de façon artisanale, jusqu’à fournir le Roi Georges IV ! Pas mal la reconversion, hein ?! 😆
Le créateur, William Addis, est mort en 1808, mais la maison créatrice de brosses à dents, appelée Wisdom Toothbrushes, existe toujours à Londres et a appartenu à la famille de William jusqu’en 1996, true story ! Ils continuent de vendre aujourd’hui plus de 70 millions de brosses à dents chaque année en Angleterre.

Un émigrant de l’Ancien Régime ramène la brosse à dents d’Addis en France, dont Bonaparte, soucieux de son hygiène, répand l’utilisation ! 😃

Du XIXe au XXe siècle, la brosse à dents est gravée dans l’os, faite d’argent, creusée dans l’ivoire, les poils sont en soie naturelle de porc ou de sanglier, en crin de cheval ou en chiendent, plus ou moins grande selon les modes… elle est un objet de luxe !

Alors, toujours un luxe de brosser nos quenottes aujourd’hui ?

Les bactéries et le tartre, ces coquins, ont été découverts en 1683.
Et alors qu’au Moyen-Âge, les principales causes de problèmes dentaires sont le déchaussements des dents, les cassures et les gingivites, le plus gros ennemi que l’on rencontre aujourd’hui est le tartre (phosphate de calcium) qui s’attache au collet des dents. 😷 Cette substance le rend poreux et retient les résidus alimentaires dont les bactéries profitent ensuite de l’ouverture pour grignoter les dents. 😟

« Le brossage des dents est indiqué de 3 minutes, car c’est le temps nécessaire pour ôter les restes de pâtes molles autour des dents après un repas »

Aujourd’hui, nos ennemis sont donc tous ces acides et sucres contenus dans « les pâtes molles » que l’on mange au quotidien : ces gâteaux, biscuits, bonbons, sandwiches… aliments sucrés ou contenant de l’amidon et dont les effets des attaques acides sont efficaces et ont le temps d’agir contre l’émail car les pâtes collent à la dent ! 😟
Et oui ! Car même sans présenter des sucres sur son emballage, un aliment contenant de l’amidon, en offre bien. La digestion de l’amidon, présent dans le pain, les hamburgers, les sandwiches… est transformé en sucre dès la mastication grâce à l’amylase, une enzyme présente dans notre salive. 😳

« Le brossage des dents est indiqué de 3 minutes, car c’est le temps nécessaire pour ôter les restes de pâtes molles autour des dents après un repas, enlever la plaque dentaire et éviter le tartre.

Il n’est pas du tout nécessaire de frotter fort, cela abîme la gencive et érode l’émail. L’essentiel est de respecter le temps de brossage.

Le mieux, c’est d’utiliser une brosse à dents électrique. Elles permettent de nettoyer tout autour de la dent, sans se fatiguer, d’aller là où la brosse à dents manuelle ne va pas et il y a souvent un indicateur de temps pour respecter les 3 minutes de brossage.

Je conseille aussi d’utiliser un fil dentaire après le repas, pour éviter les tassements entre les dents qui favorisent les caries. »

Propos du Dr Karine Nouvel, dentiste au Centre Dentaire Mutualiste Montpellier

Le Docteur Nouvel préconise alors un lavage soft, autant qu’on peut le faire après le repas, d’une durée de 3 minutes complètes, avec une brosse à dents électrique et un dentifrice fluoré pour protéger nos dents au mieux.
Tiens ! Me vient une nouvelle question !

Qu’est ce que le fluor ? Ami ou ennemi de nos enfants ?

Georgius Agricola décrivait déjà l’existence du fluor en 1530 mais cet élément n’a été isolé qu’en 1886, par Henri Moissan.

On connaît le fluor pour ses propriétés « cariostatiques ». C’est-à-dire qu’il se fixe facilement sur l’émail de nos dents, et vient remplacer partiellement les ions hydroxydes par ses ions fluorures (ces ions sont basiques) venant ainsi apporter de la résistance aux attaques acides après chaque repas. 😏

Il est important, notamment avec l’ingestion de boissons acides telles que les sodas, cola et autres, qui dissolvent le fluorure de calcium déposé sur la surface des dents. 😊 Le fluorure de calcium, a, par conséquent, une durée de vie faible dans une bouche fréquemment « lavée » par des sodas de nos jours.

Pour laisser au fluor le temps de se déposer sur les dents et de venir agir contre les acides, il est alors recommandé 3 minutes de mise en contact. Voici donc une raison supplémentaire de faire durer le plaisir de l’astiquage de dents pendant ces fameuses 3 minutes ! 😊

Cependant, l’action du fluor ingéré à certaines doses n’est pas sans effet secondaire. Ce minerai est utilisé à la base pour faire fondre l’acier dans les hauts fourneaux. 😲
Et ainsi, au premier niveau, il peut provoquer une « fluorose » (petites tâches blanches, opaques, ou brunes sur les dents) dont on connaît 10 stades.

Doses recommandées par l’OMS : 0,05 mg/kg/jour

Doses à risque de fluorose : 0,1 mg/kg/jour

Source : wikipédia « fluor »


Ainsi, aujourd’hui, on ne prescrit plus de façon systématique comme c’était le cas dans les années 80-90 (les plus nostalgiques, vous vous souvenez du Zima fluor ??) 😊

On retrouve du fluor partout : dans l’eau du robinet que l’on consomme, certains légumes comme les épinards ou les carottes, dans le sel de table, dans les revêtements en téflon de nos poêles, dans les sachets de thé et déjà dosé au maximum – de 1000 à 1500 ppm – dans nos dentifrices, promus grâce à spécificité même. 😌

Si le fluor protège nos dents des attaques acides, il faut tenter de ne pas multiplier les sources d’ingestion, surtout pour nos bambins qu ingèrent le dentifrice. 😏

Les enfants avalent toujours une partie du dentifrice, ne lkes grondez pas ! Ils ne peuvent pas faire autrement. Plus ils sont jeunes, plus ils en avalent. 😔 Patience et prudence quant au choix de dentifrice, l’ingestion de dentifrice diminue avec l’âge :
– de 2 à 4 ans, 50 % du dentifrice est avalé
– de 4 à 6 ans, 30 % du dentifrice est avalé
– à 6 ans et plus, 10 % du dentifrice est avalé.

Il est donc très important d’adapter la concentration de fluor à l’âge de l’enfant.

Recommandations sur la concentration et la quantité de dentifrice : à partir de 3 ans, un dentifrice avec une trace de fluor (250 ppm) ; puis progressivement jusqu’à 6 ans on augmente la quantité, 500 à 1 000 ppm. Après 6 ans 1 000 à 1 500 ppm, en continuant d’augmenter la dose.

tableau recommandation fluor UFSBD

L’OMS a ainsi classé « l’apport insuffisant ou excessif en fluor » parmi les « Dix produits chimiques qui posent un problème majeur de santé publique »

(cf. reportage France 5).

🔺 Il pourrait donc s’avérer toxique dès 1 mg/jour pour les enfants et 4 mg/jour pour les adultes ! (Regardez votre fiche de compte rendu d’eau potable pour savoir combien vous en consommez déjà rien qu’en ouvrant le robinet et adaptez votre consommation, celle de vos enfants, en achetant un dentifrice qui contiendrait + ou – de fluor.)

Et ouvrez l’œil avant d’ouvrir la bouche ! 😮
Car le fluor on en retrouve partout comme je vous l’ai dit : dans l’eau du robinet, mais aussi en rajout dans le sel de table, et dans les bouteilles d’eau minérale. D’ailleurs celles qui en contiennent + de 1.5mg/l sont dans l’obligation de mentionner sur leur étiquette qu’elle ne conviennent PAS aux NOURRISSONS ni aux enfants de – 7 ANS !! Soyez vigilants… également si vous donnez un apport supplémentaire de fluor en médicament. Un bilan pour jauger avec un médecin spécialisé la consommation globale de fluor par votre enfant pourrait être nécessaire.

NB : Voici les 7 composants toxiques que l’on retrouve le plus fréquemment dans les dentifrices :
* triclosan
* le sodiul lauryl sulfateou SLS
* les édulcorants artificiels
* la fluorure ou fluor
* le propylène glycol
* la diéthanolamine ou DEA
* les micro-billes

BONUS : Les applis fun pour le brossage de nos enfants !

Si certains pensent encore que les dents de lait peuvent se passer de brossage, il n’en est rien ! Les enfants présentant des caries développent une flore bactérienne qui devient pathogène par la suite, et auront un risque élevé de développer des caries à l’âge adulte.

Allez, on motive nos loulous ! En farfouillant, j’ai trouvé des applis sympa pour encourager nos enfants à se laver les dents même les jours de « aaahn…j’ai pas envie de me brooosser les deeents » !!

💙 Ben le Koala
Trop bien d’imiter ce petit koala (ou son pote le chat), mouvements à gauche, brossage à droite, on n’oublie pas les dents du fond ou d’astiquer celles de devant ! Les enfants suivent le rythme de Ben sur une musique sympa et entraînante comme on le ferait pendant un cours de zoomba !

💙 Disney Magic Timer

Votre enfants retrouvent toute la clique de Mickey dans une ambiance mousseuse ! Il faut scanner la brosse-à-dents Oral-B puis une image secrète apparaîtra sous la mousse au fur et à mesure que le loulou se brosse les quenottes.

💙 Ma préférée : Brushing Hero

Ce jeu is so FUN ! Votre enfants se transforme en un héro au casqeu de fer, un chevalier quoi… pendant tout le temps du brossage de dents !
Il peuvent attaquer les monstres (de quoi se débarrasser de ceux-là avant d’aller au lit ! #pratique) 

 

Sources pour en savoir + : 
- Histoire de la brosse à dents
- Fluor sur francetvinfo
- L'utilisation toxique du fluor sur alternativesante.fr
- Reportage vidéo sur le fluor sur France 5 datant d'avril 2016
- Article d'Huffington Post sur le fluor
- Le point sur le brossage et le fluor de nos enfants
- le site de l'OMS
Images : pixabay


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *