Être parent

[SANTE] Le calendrier des poussées dentaires

Votre enfant est ronchon, bougon, grognon aujourd’hui ? 😟 Il boude le plat que vous lui avais préparé avec tant d’amour ? Vous pensez qu’il a une dent contre vous ?! Vous n’êtes peut-être pas loin du compte… 😉

Si votre enfant a entre 6 et 12 mois, c’est bien connu, il est possible qu’il salive plus que d’ordinaire, présente de petites joues très rouges, parfois même de la fièvre, pleure beaucoup, il manque même d’appétit. « Il fait ses dents », comme on dit.
Pas d’affolement, nous passons tous par là !

L’arrivée des dents de lait peut-être chose discrète et peut causer peu de désagréments. Parfois elle marque nos nuits de couleur blanche et rougit fesses et joues de nos bambins.
Il y a des remèdes pour apaiser cela.


💙 Camilia, un produit homéopathique disponible en unidose pour soulager les douleurs dentaires et l’agitation de bébé. Ce sont de petites pipettes sans conservateurs ni sucres, de goût neutre, à faire boire à l’enfant.
💙 Dolodent,  la pâte anesthésique et le Gel Delabarre Gingival, un gel d’origine naturelle, sont  à appliquer directement sur la gencive avec le petit doigt propre, en massant légèrement pour apaiser bébé instantanément.
Je vous les donne à titre d’exemples, les pharmacies regorgent de solutions dont vous pouvez faire votre propre choix sous le conseil de votre pharmacien et/ou de votre médecin.
Vous pouvez également lui proposer des bouts de pain avec la croûte pour l’aider à dégager la gencive.

💙 Une astuce consiste à mettre un petit bout de pain au congélateur et le donner à mâchouiller à bébé. Ç’a le double avantage de soulager l’enfant de la douleur grâce au froid et d’aider la dent à percer.

Et ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est qu’à bientôt 2 ans et demi, une de mes filles, pétillante et pleine d’entrain, présente soudainement plus de 38 de fièvre, somnole, n’a pas d’entrain au jeu, boude mes assiettes de pâtes-saucisse-concombre, là, c’est à n’y rien comprendre !

 

 

Je regarde ses petites joues, elles sont bien rouges et les mâchoires me paraissent comme « gonflées ». Cela me ramène quelques mois en arrière… je regarde dans le fond de sa bouche ! OH ! Les molaires pointent le bout de leur nez ! Une nouvelle poussée dentaire alors.

 

 

39.8 de fièvre dans l’après-midi, nous ratons le festival de kite hier et cet après midi, et restons pour qu’elle se repose.
Lors de fortes fièvres, >38°C pour les plus petits et >38,5°C vers 24 mois, le Doliprane (paracétamol) est conseillé en monothérapie (un seul médicament à la fois), ainsi que l’Advil (ibuprofène), mais pas avant 6 mois.
Je lis que la consultation chez un médecin n’est pas vivement nécessaire avant 24h de fièvre si votre enfant à moins de 2 ans et 48h au delà. Si votre enfant a moins de 3 mois, consultez immédiatement.
Certaines écoles vous diront qu’il est utile de donner un bain moins que tiède, c’est à dire 2°C au dessous de la température de l’enfant pour faire baisser la fièvre. Je ne suis pas de cet avis. Vous vous imaginez fébrile, tremblant, faible, sous une douche tiédasse ? … Moi non plus. La fièvre est une réponse.

 


Le plus important tout de même est d’être en adéquation avec ce que vous sentez. Si vous ressentez être bon de consulter faites-le 😌 . Le plus important c’est que vous soyez rassurée pour vous occupez au mieux de bébé et de son bien-être. Et même si c’est plusieurs fois pour presque rien au début, avec le temps on apprend à s’apaiser et reconnaître les « vraies » urgences, à connaître son enfant, les douleurs l’évolution des bobos 😘.

Crédit images : pixabay


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *